Programme

Construction d'une résidence sociale de 170 logements


Adresse

4, rue Calmette et Guérin 93600 Aulnay-sous-Bois


Maître d’Ouvrage

Immobilière 3F

Résidence Sociale de France


Surface

4 574 m²


Montant

7.5 M € HT


Calendrier

Livré en 2014


Photographe

Sylvie Duverneuil

Programme

Construction d'une résidence sociale de 170 logements


Adresse

4, rue Calmette et Guérin 93600 Aulnay-sous-Bois


Maître d’Ouvrage

Immobilière 3F

Résidence Sociale de France


Maîtrise d’Œuvre

Architectes : Badia Berger architectes

BET TCE/Économiste : CETBA


Surface

4 574 m²


Montant

7.5 M€


Certification Environnementale

H&E Profil A et Label BBC


Calendrier

Livré en 2014


Photographe

Sylvie Duverneuil

La reconstruction de la résidence sociale s’inscrit dans le plan de renouvellement urbain du quartier. À long terme, le bâtiment délimitera un vaste îlot ouvert.

La volumétrie traduit l’unité du programme répartie selon deux ailes, articulée sur un angle : C’est une équerre qui protège le jardin organisé par les vestiges de l’existant, ponctué d’arbres de hautes tiges, “le paysage intérieur” de la résidence.

L’aile au nord longe de toute sa hauteur (R+6) la rue Calmette Guerin afin de renforcer l’alignement, l’aile à l’est s’abaisse progressivement (jusqu’à R+2) en accompagnant le chemin piéton.

Dans l’angle, les deux ailes s’articulent autour d’un espace en creux sur une hauteur de quatre niveaux qui laisse pénétrer le vide du jardin jusqu’au cœur du bâtiment.

Le jeu de talus se prolonge au travers des jeux de terrasses végétalisées qui grimpent en escalier vers le sommet du bâtiment.

Les façades sur espaces publics, revêtues de briques structurées de teinte gris clair, sont percées de grandes baies regroupant châssis vitrés et volets pour un ou deux studios.

Cette variable permet une combinatoire qui malgré la répétitivité du programme anime la façade. Le confort lié à la grande fenêtre valorise la résidence.

Les ascenseurs et les escaliers positionnés sur rue animent la façade et d’offrent des vues sur l’extérieur.

Les façades sur jardin, orientées à l’ouest ou au sud, individualisent chaque studio par un cadre de béton en saillie forme brise soleil vertical et horizontal.

Le plan en équerre apporte une réponse rationnelle et claire à la distribution.

L’articulation des deux ailes est creusée afin de produire une respiration de l’espace et d’ouvrir des vues sur le jardin, mais aussi sur la rue.

Le hall d’entrée dans l’angle, est organisé autour de l’accueil, le bureau dispose de vues directes sur le porche, le sas, le hall et l’espace boite à lettres.

Les locaux collectifs, de réunions et d’activités, sont rassemblés dans l’aile ouest, ouverts sur la rue avec des prolongements vers le jardin.

Les fonctions de service occupent l’aile est, elles sont desservies par l’allée piétonne, le réfectoire et l’atelier s’ouvrent également vers le jardin

Dans les étages, les circulations éclairées naturellement sont infléchies pour éviter l’effet “couloir”.

Le studio conforme aux règles d’accessibilité aux handicapés distingue l’espace d’entrée qui intègre les rangements (penderie, étagère, porte valise) de celui de la chambre.

Calmette et Guérin
Calmette et Guérin
#Façade #Matières #Intérieur #Extérieur #Canal #LaSeine #Aménagementpaysagé #Couleurs #Coursives #Motifs #Parc #Ouvertures #PaysageUrbain #Autonomie #Volume #Mitoyenneté #Cuivre #Béton #Verticalité #Plot #Situationurbaine #Imbrication #Excroissance #Coeurdilot #Lauréat #Pierre #Bois #Equipements #Mixtes #Logements #ProjetsUrbains #Localisation